lundi 3 novembre 2008

Ida Delam Spa

En avril dernier, dans le cadre de la semaine du SPA-ING, je découvrais le spa intimiste Ida Delam dans le 9ème arrondissement et surtout la personnalité chaleureuse de sa fondatrice. Curieuse d’en savoir plus sur son parcours et pourquoi elle avait été « Coup de cœur 2007» de cet événement, et elle de connaître mon activité de bloggeuse, nous n’avons jamais interrompu la discussion depuis le jour où elle m’a fait ce délicieux soin omanais.

Sa personnalité est la clé de voute de cette entreprise « artisanale », qui a su résister face à la multiplication des spas urbains et conserver son caractère authentique. En connaissant un peu mieux Ida, on n’aurait pas pu imaginer l’histoire autrement. Cette femme visionnaire est intègre, sensible et libre.

Son entreprise, elle ne l’a pas construite de manière ultra réfléchie, à partir d’un business plan tout ficelé sur lequel elle aurait bossé des années. Créer son spa à 30ans (elle en aura 40 en fin d’année) répondait d’abord à un besoin personnel de se réaliser en tant que femme et s’est avéré, après un voyage à New York et diverses rencontres, une exploitation tout à fait logique du don qu’elle a depuis toute petite : masser les gens mais aussi leur apporter un plus pour qu’ils se sentent bien. Le plus allait devenir le spa Ida Delam.

À l’époque, elle ne savait pas que les spas allaient être la grande tendance dans le monde du soin en Europe. Masseuse professionnelle à domicile, elle n’avait suivi aucune formation marketing pour définir une stratégie d’enseigne mais grâce à son flair et ses qualités d’observation, Ida crée et donne une identité à son spa. Cela passera par une identité visuelle distincte en noir et orange, par la création de soins propres (comme le massage DELAM ou le soin omanais), par la création d’une gamme de cosmétiques avec un ingrédient phare, la myrrhe que l’on récolte à Oman, par la création d’une ambiance dans son spa avec la production d’un CD.


Tout est cohérent et lui ressemble, mais jamais ne ressemble ni ne suit la tendance du marché avec une approche de masse et forcément impersonnelle.


Femme de contact, Ida a façonné son destin au gré des rencontres. Alors qu’elle se posait des questions sur son avenir de femme et de chef d’entreprise et qu’elle se voyait partir vivre à New York, on lui propose de rejoindre en juillet 2008 un hôtel de luxe 4*, Le Six dans le quartier de Saint-Germain des Près. Elle ne s’imaginait pas que le simple fait de passer d’une rive à l’autre allait représenter un changement aussi important que de traverser l’Atlantique. Trouver ses repères dans un nouveau quartier avec des codes et comportements différents, gérer un spa et une image de luxe avec forcément une pression – notamment médiatique- plus forte, ont été autant de nouveaux challenges qui se sont présentés à Ida.

Partie de rien, elle s’est autofinancée du début à la fin et est aujourd’hui à la tête d’un spa qui cartonne, avec pour objectif le don de soi. Chaque année, elle fait un don à une association et en 2009, ce sera dès mi-novembre un t-shirt « Blablabla » signé Ida Delam en vente à l’hôtel Le Six ou sur le site de La Voix De l’Enfant, association à laquelle tous les gains issus de la vente seront reversés. Son parcours intéresse la presse, les professionnels mais aussi l’enseignement, qui l’a contactée pour qu’elle témoigne au Collège Dolto dans le 20ème arrondissement (le fameux collège du film « Entre les murs ») de sa success-story et donne envie aux jeunes d’étudier, de travailler et de réussir. Le message est qu’à partir d’un simple métier ou diplôme, tout est possible si on est passionné et persévérant.


Après tant d’années d’expérience dans le monde du spa, on est tenté de lui demander de tirer des enseignements et quelles sont les erreurs à éviter. Sa réponse : « Ce qui m’a aidé, ce sont les erreurs ».


L’important pour Ida est de ne pas se reposer sur ses lauriers et de continuer à créer. Son prochain bébé ? Une vidéo à découvrir sur le web le 10 novembre « Maintenant je sais ».

Maintenant que vous savez qui est Ida Delam, je vous invite sincèrement à aller découvrir son nouveau spa à l’hôtel Le Six en profitant de la semaine du SPA-ING du 22 au 30 novembre ! Pour plus d’infos sur cet événement et réserver au plus vite, c’est ici.


PS: Billet non sponsorisé. L'idée, avec cette rubrique "Beauté de femmes", est de vous faire découvrir le parcours de femmes trentenaires, créatrives et passionnées. J'espère que cette idée vous plaît!

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

KRiSS a dit…

Oups j'ai déjà pris rdv ailleurs pr la fameuse semaine du Spa-ing
Mais je note précieusement l'adresse!

Merci :)

Angie a dit…

Le lien ne fonctionne pas depuis mon bureau, j'irais voir ce soir.

Caly a dit…

Merci pour cette adresse que je ne connaissais pas encore ;-)

Biz

corienga a dit…

génial comme idée d'article, ça nous rassure!!!

Chris d'Ego a dit…

@kriss: oh la la, on sent l'adepte! Où as-tu pris rdv alors?

@angie: ok let me know.

@caly: génial pour un moment savoureux.

@corienga: merci!

la Fille du rock a dit…

Dans 2 semaines je vais prendre soin de moi (ou plutôt laisser les autres le faire) chez Kietud.

Je n'y suis jamais allée, mais c'est un cadeau de mon cher et rendre pour mon anniversaire.

3h de bien-être, je dis oui !

Anonyme a dit…

cet article va me decider a prendre un rdv a cette adresse ou il doit faire bon se relaxer ...le lieu est magnifique!.. a bientot pour la semaine du spa-ing.

bernard

Nath a dit…

J'aime beaucoup ton article tout en finesse, sans matraquage pub, il donne envie de découvrir le lieu et de féliciter Ida pour sa persévérance et son beau parcours.

je note l'adresse, merci Chris !

annouchka a dit…

C'est vrai que d'un arrondissement à un autre, les codes changent... Bravo à Ida pour cette belle réussite en tout cas.

Je ne pense jamais à aller faire un spa, je devrais je crois !
Mais faut admettre qu'on vit dans une société où prendre soin de son corps reste encore assez tabou... (c'est considéré comme superficiel, c'est très français je crois :D)

chocoladdict, a dit…

ah tout ça me donne envie d'un massage )

Chris d'Ego a dit…

@la fille du rock: c'est chou de la part de ton chéri. Je ne connaissais pas le concept Kietud, je viens d'aller sur le site. Il faudra nous raconter!

@bernard: merci ta visite sur 30ansenbeaute. Tout me semble réuni pour passer un bon moment: un joli quartier, un hôtel design et un spa chaleureux et les mains expertes d'Ida!

@nath: merci de ta visite et de ton commentaire. Le succès de son spa tient beaucoup à la personne qu'est Ida: généreuse et passionnée.

@annouchka: intéressant ce que tu écris à ce sujet. Ida pourrait confirmer, quand il s'agit de pudeur, de ne pas se donner le droit de se relacher et de s'abandonner dans les mains de quelqu'un d'autre. C'est plus difficile alors de profiter du moment si on est dans la retenue.

@chocoladdict: allo, sos massage pour mlle à lyon? il existe de nombreuses masseuses à domicile, en as-tu déjà fait l'expérience?

Anonyme a dit…

Bonjour
Suite à votre message, on a fêté mon anniversaire par un massage (mon mari) et un soin de gommage et massage (pour moi). Excellent, très propre et un accueil merveilleux. En plus, le forfait du couple est très intéressant. Merci pour votre commentaire, vous aviez absolument raison !!!