mercredi 18 juin 2008

La beauté bio est-elle un luxe?

Pas une semaine sans qu'on entende parler de nouveau lancement de produit dans le secteur dynamique de la cosmétique bio, les magazines féminins leur consacrant même une page spéciale à chaque parution. De nouvelles marques font sans cesse apparition, les distributeurs comme Séphora ou Marionnaud mettent en place des partenariats exclusifs espérant capter la clientèle à l'affut de nouveautés et de naturalité et donc prête à payer le prix pour un produit cosmétique bio.

Pourtant si on interroge les Français à propos des produits bios, ils sont en grande majorité réfractaires à l'idée de payer des produits plus chers même s'ils montrent un intérêt croissant pour une consommation plus responsable et "saine". Par conséquence, l'initiative de Carrefour de promouvoir sa ligne de produits "Agir" et rendre les cosmétiques bio plus accessibles répond à cette problématique.


video

Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester ces produits car je privilégie les commerces de proximité (Beauty Monop, Naturalia, Printemps, pharmacies) ou la vente en ligne pour l'achat de produits mais dès mon passage en magasin, je ne vais pas hésiter à acheter gel douche et shampoing. Car j'en ai vraiment marre de tester et payer des cosmétiques bio si chers pour trouver celui qui me conviendra parfaitement en terme de texture, d'odeur, d'efficacité etc! Franchement j'en ai au moins pour 150-200euros par mois!

Mise à part la certification, j'en viens à ne plus voir dans l'offre la différence entre un produit naturel et un produit conventionnel de luxe dans la distribution sélective, les deux offrant des plaisirs olfactifs, de beaux emballages, une sélection d'ingrédients actifs et bénéfiques et un réseau d'animatrices-esthéticiennes toutes plus jolies les unes que les autres. Alors que, parallèlement à la cosmétique conventionnelle de luxe, vous trouvez au même endroit pléthore de marques de beauté sympas et accessibles comme Bourjois, Gemey, ou encore Nivea.

Je suis contente que la cosmétique bio se démocratise, s'ouvre à des produits aux emballages et odeurs peut-être moins attractifs mais certifiés et accessibles.

Il est nécessaire qu'il y ait du choix et de la place accordée en grande distribution à ces produits, pour faire jouer la concurrence mais aussi permettre au bio de s'installer durablement dans nos modes de consommation. Qu'en pensez-vous?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

Anne Corrons a dit…

Oh,lalalala; très intéressant ça...Carrefour fait des produits cosmétiques Bio!! Ici, moi je suis toujours fidèle à EO et BurtBee, mais quand je paserai par Paris, je penserai à tester Carrefour. Why not? Merci merci pour cette info! Très drôle pour la chambre d'hôtel, c'est vrai aussi après 30 ans, je te le confirme!!!!

Sonia-FashionBox a dit…

Je suis a 100% pour les cosmetiques bio!! j'ai dailleurs achete la creme de jour bio carrefour que tu as mise en photo, pour mon homme!! et il en est content, elle est tres hydratante!!

evydemmentbio a dit…

je remets ici mon commentaire fait sur le site orserie car le débat se fait des côtés, c'est sympa !
je suis aussi d’accord pour que les cosmétiques bio soient accessibles au plus grand nombre. Par contre concernant " Mise à part la certification, j’en viens à ne plus voir dans l’offre la différence entre un produit naturel et un produit conventionnel de luxe dans la distribution sélective, les deux offrant des plaisirs olfactifs, de beaux emballages, une sélection d’ingrédients actifs et bénéfiques" là je réagis. Mise à part la certification: mais c’est justement là toute la différence. Car qui dit certification dit: produit respectant la santé (pas d’ingrédients chimiques de synthèse pour leurs effets néfastes connus ou Mise à part la certification, j’en viens à ne plus voir dans l’offre la différence entre un produit naturel et un produit conventionnel de luxe dans la distribution sélective, les deux offrant des plaisirs olfactifs, de beaux emballages, une sélection d’ingrédients actifs et bénéfiques et un réseau d’animatrices-esthéticiennes toutes plus jolies les unes que les autres pour la santé) la planète (des ingrédients naturels et/ou bio, biodégradables, des emballages recyclés ou recyclables (ou pas d’emballages du tout), et les animaux (pas de test sur les animaux et pas d’ingrédient ayant nécessité de test ou la mort d’un animal). Il me semble que la différence est de taille. Après c’est vrai que comme dans les cosmétiques conventionnels, il y aura dans les cosmetiques bio des différences de prix liées à la composition du produit car certaines marques vont bien au delà des exigences des labels et utilisent des ingrédients précieux voir rares. j’arrive donc aux produits carrefour, c’est bien pour l’accès facilité aux produits bio, mais ce que l’on peut regretter c’est qu’il surfe sur la vague verte comme beaucoup sans aucune conviction derrière, ils font juste le minimum

c’est vrai que j’ai l’impression que la consommatrice est un peu perdue des tas de marques arrivent sur le marché ainsi que des boutiques c’est pour ça que j’ai donné une part importante à l’information dans ma boutique dans la rubrique evy vous informe et que sur chaque fiche produit tout est détaillé avec la liste inci (pour la comprendre car ce n’est pas ’evydent’ ! c’est par ici http://blog.evydemmentbio.com/... http://www.evydemmentbio.com

corienga a dit…

moi je ne suis pas trop bio, je préfère le high tech ;)
non c'est vraiment sympa cette démocratisation!