vendredi 6 juin 2008

Bijoux, cailloux, joujoux

C'est une manière bien originale d'associer deux univers du luxe, celui de l'élégance urbaine féminine et du monde du jouet.


Mais est-ce vraiment surprenant de la part de la maison Lanvin, dont le directeur artistique du Prêt-à-Porter féminin, Alber Elbaz cultive le goût de l'imprévu?





C'est également un geste généreux envers le Nain Bleu, une enseigne voisine au Faubourg Saint-Honoré, qui a failli fermer définitivement boutique en 2006 après 17oans d'existence! Pour la petite histoire, c'est ici.




Finalement le lien entre ces deux mondes est bel et bien l'envie de transmettre de génération en génération un objet chic, exclusif et chargé d'histoire!

Sur ces vitrines originales, je vous souhaite un bon week-end!


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

corienga a dit…

oui c'est vrai que c'est original mais tu vois, ça ne me tente pas plus que cela d'acheter du lanvin!

Chris d'Ego a dit…

@corienga: t'es-tu déjà rendue à leur flagship Faubourg Saint Honoré? Ca vaut la peine car, comme toi, je n'étais pas forcément fan et suffisamment connaisseuse de la collection PAP, et j'ai découvert un univers bien plus moderne qu'il n'y paraît. D'ailleurs je trouve leur campagne de pub avec leurs immense robes colorées magnifique.