lundi 16 février 2009

Ce que pensent les hommes...

Je voyais mal comment le bouquin "He's just not that in to you" que j'avais adoré lire il y a 3 ans allait être transposé au ciné, car le sujet n'était pas forcément très comique mais plutôt pathétique...imaginez diverses femmes qui s'accrochent coute que coute à une histoire bancale...un mec marié qui ne quittera jamais sa femme, un homme qui ne rappelera jamais, un autre qui ne voudra pas la toucher, un autre qui ne voudra jamais l'épouser ou lui faire des enfants....le message du bouquin, relayé par un sorte de Doc Mamour, était simple: on ne mérite pas cette maltraitance, même si on se verrait bien mourir d'amour. Alors, un minimum d'estime de soi svp et hop, on passe à autre chose! Il n'y a pas de temps à perdre avec un mec qui ne nous aime tout simplement pas !

Le film commence très bien...on nous fait croire dès notre plus jeune âge que cette maltraitance est un peu la règle, même un signe d'affection et d'attention des hommes. Et puis, les copines en voulant nous rendre service, nous aident finalement pas tant que ça en nous rassurant quand on se prend de grosses claques et en prétant toujours à ces salops des tonnes d'excuses. Je reconnais tout de suite la veine du bouquin, celle des scénaristes de Sex and the City qu'on aime tant.

Dès l'intro passée, le film s'essoufle vite, avec des histoires et des dialogues sans relief, des comédiennes déjà bien connues et revues dans leur rôle (Jennifer -super botoxée- dans la peau de la nana pas encore mariée à 40 ans, Scarlett dans ses habits moulants toujours so sexy et libre, Drew la bonne copine insipide...) et des intermèdes d'une platitude monstrueuse.

L'issue de chaque histoire de ces femmes est connue d'avance, le message est dilué et se résume à : l'espoir est toujours là, et ces prises de tête valaient bien la chandelle...sans doute mais la vérité du bouquin était ailleurs. Parce qu'avant de vivre un happy end, il ne faut pas forcément passer par la case souffrance. Juste savoir ce que l'on vaut, ce que l'on veut et qu'on mérite. Sans doute un peu trop psy pour une comédie grand public...

Au final, je vous conseille de zaper le film, mais plutôt de dévorer la version anglaise du livre touchante de vérité!

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

MissBroWnie a dit…

Ce film est descendu par la critique ... Dommage, le casting était prometteur ...

annouchka a dit…

J'entend beaucoup parler de ce film en ce moment, et pas en bien hélàs :)

Dommage car je suis assez friande de ce genre de films et du coup, je ne vais pas spécialement courir le voir... surtout qu'en face il y a des supers films à l'affiche (B.Button, Slumdog Millionnaire, 7 vies etc...)

angie a dit…

je suis sortie déçue de la projection !!

Chris d'Ego a dit…

@miss brownie: tu m'étonnes, l'affiche fait très envie...même si c'est un peu trop ultra bright, qu'ils ont tous une tête de gentils, tout beaux, tout propres. Un peu trop niais finalement!

@annouchka: il fallait que je vois ce film car ce bouquin a été vraiment pour moi un déclencheur mais il peut être vraiment ignoré au profit d'autres films certainement plus émouvants.

@angie: déçue et même un peu énervée, y'avait trop de longueurs!

Les chroniques d'une blonde a dit…

Ca fait bien mon affaire car j'ai toujours beaucoup de mal avec les adaptations cinématographiques que je trouve inévitablement mauvaises (du moins c'est souvent le cas) alors je vais suivre ton conseil et dévorer le roman.

Merci et bisous Chris

petitsbouts a dit…

Justement je me demandais ce que ça valait, mais apparemment encore un navet à rajouter à la liste des films ratés issus de livres géniaux!

Je me contenterais donc du livre que j'avais repéré!

Lorelei a dit…

Merci du conseil!! Je vais me plonger dans le bouquin alors!

Lili a dit…

J'ai aussi vu ce film, il y a une semaine... Je l'ai trouvé correct, sans doute car j'avais vu une catastrophe la veille (séminaire caméra café !). Mais pas un grand film en effet...