dimanche 16 mars 2008

Little shoppping in the rain

Devinez dans quelle ville j'ai pu faire ce shopping à la fois simple et mouillé?

Indices:

- une ville très cosmopolite

- une ville à quelques heures de Paris

- une ville où la vie est très très chère

- une ville où se croisent Bentley, Porsche et Mercedes

- une ville où il y a plein de cafés et de take away (avec notamment les enseignes EAT ou APOSTROPHE, qui changent en bien des trop nombreux Starbucks)

- dans une ville jeune et dynamique

J'ai donc nommé Londres.

Voilà mes petits coups de coeur. Petits pour 2 raisons principales: 1) budget plutôt réduit en ce moment pour cause de chômage 2) pas envie de me surcharger en journée avec des sacs de courses. J'ai quand même fait une moyenne de 6 heures de marche par jour!

À noter: mes achats ont été faits dans de petites surfaces de proximité au coeur de Londres. Je n'ai pas fréquenté de grands centres commerciaux donc forcément mon choix fut plus limité.

Côté cosmétique...Waitrose s'en sort haut la main avec une gamme propre de cosmétiques bio au design extrêmement séduisant contrairement à ses concurrents Sainsburry ou Tesco. Malheureusement, après avoir ouvert les bouchons des gels douche ou shampoing, l'odeur reste bien trop forte. Heureusement, Waitrose référence aussi beaucoup de marques bios. Si les packagings sont tous attirants, c'est encore l'odeur qui m'a révulsée. Le seul produit combinant ces 2 éléments essentiels à un prix encore convenable fut le gel douche de la marque locale Nirvana au thé rouge.


Côté fringues...évident que je n'allais pas m'attarder ni chez Zara, H&M ou autre chaîne pas très locale. Oui, j'ai flâné chez Karen Millen, Paul Smitt et Ted Baker (mon préféré de loin) mais j'étais vite hors budget.


Un petit tour par curiosité sur Oxford Street chez Topshop. Pour moi, jusqu'ici, c'était un énième magasin de fringues cheap pour ados. Je ne m'imaginais pas du tout tomber sur tant de "shops in the shop": manucure, salon de coiffure, coaching, épilation, restaurant, corner "petites" et "tall", avec un choix incroyable en marques vintage abordables et romantiques.

Malheureusement, il ne faut pas être très exigeante en terme de qualité et de finition. Je suis finalement repartie sans achats mais contente de cette découverte.

Par contre, j'ai été scotchée à ma sortie de la cabine de devoir, telle une vendeuse du magasin, ranger et remettre toutes mes affaires sur cintre. Je n'avais rien contre mettre la main à la pâte mais après avoir été étonnée par une offre pléthorique de services, le plus basique des services n'est même pas tenu! De toute façon, c'est prédit: le consommateur va de plus en plus être laissé à lui-même...et lisez la suite "côté food", ce sera confirmé.


Finalement, c'est chez Monsoon que j'ai trouvé un joli t-shirt coquelicot en coton certifié Fair Trade.

Côté accessoires...ce n'est pas chez Accessorize que j'ai trouvé mon bonheur mais dans la chaîne de magasin Warehouse. J'avais craqué l'année passée pour des tuniques Warehouse, qui ont remporté un vrai succès auprès de mes amies. Malheureusement aucun coup de foudre cette année pour la collection printemps-été 2008. Juste un bracelet python.


Côté food...je ramène toujours des scones de chez Tesco. Bien sûr, ils ne seront jamais comparables à ceux frais dégustés dans un salon de thé mais sont toujours fondants et moelleux à souhait.


Au moment de payer, la moitié des caisses étaient en libre-service. À toi de scanner tes produits et de payer. Le système se prête plutôt bien au format de magasin de proximité, où le panier n'est jamais rempli de plus de 10 articles. Mais, encore une fois, tu te démerdes tout seul.

J'ai craqué pour les céréales Dorset...regardez ce somptueux packaging. Il est tellement canon que cela fait même mal au coeur de l'abîmer. J'ai ramené un variety pack, pour varier les plaisirs. Car le contenant est également délicieux. Faîtes un tour sur le site web; on a l'impression de se retrouver sur un site féminin très perso et si agréable. Je dis bravo, surtout quand on regarde à quoi ressemblait l'ancien packaging, il y a eu un sacré boulot!

Côté papeterie...les Anglais écrivent des cartes pour toutes les raisons. Ayant travaillé à Londres, c'est avec bonheur que j'en avais reçu de mes collègues pour mon anniversaire et mon départ. Le choix est donc très pointu et les prix plutôt abordables en comparaison à la France ou encore la Suisse. J'ai craqué pour une carte d'anniversaire très douce et reposante.


Dans les prochains jours, je vous présenterai une sélection de vitrines londoniennes plutôt étonnantes.

Bon début de semaine!

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

sheily a dit…

J'ai vécu 3 ans à Londres (il y a presque 10 ans), et ton billet me donne le sentiment que cette ville a bien changé (en bien, cependant).

Chris d'Ego a dit…

sheily: merci de ta visite. Je serais curieuse de savoir ce qui t'a donné l'impression d'un changement. J'y ai aussi vécu il y a 7 ans mais à l'époque, j'étais étudiante avec un autre regard (et un autre train de vie!).

sofsof a dit…

L'été passé j'étais à Londres et j'ai aussi remarqué que dans les mag c'était le bronx... les habits par terre, qui tombent des ceintres, une vrai bordel... ça donne pas envie d'acheter!
ça comment à venir, le fait de faire les courses en scannant! En suisse certains mag de la coop s'y sont mis! Mais pas encore tester!
J'attend de voir les vitrines!!!

soinnyc a dit…

Hello!
Oh, quel post étonnant! :) Pour avoir beaucoup pesé le pour et le contre entre partir à New york ou à Londres, cette dernière présentant des avantages de proximité indéniable, je me suis rendue compte que j'étais décidément beaucoup plus New Yorkaise que Londonienne! et mon opinion se renforce au fur et à mesure que j'apprends à aimer NY!...J'avais une image de Londres comme une ville encore plus banker que NY, et plus difficile à vivre...et plus chère encore...ESt ce vrai?
A bientôt!
soinnyc

KRiSS a dit…

Great!
I know now where to go when I'll plan to go to London! ;)

Marie-Alix a dit…

Bonjour bonjour,

un petit tour du côté de mon blog à moi pour voir que tu avais laissé un commentaire.. malheureusement resté sans réponse de ma part... pfewwww

Bref, je trouve tes articles très chouettes et suis assez d'accord avc la trentaine "toute belle".

Bien à toi et reviens quand tu veux sur mon blog à moi.

Marie-ALix

Marie-Alix a dit…

rhôoo ba décidément je cherche à me faire remarquer, ou bien j'ai un égo telllllement grand que j'imagine que tu te souviens parfaitement de mon blog...

bon alors juste au cas où le voili le vloilou : moi, ma vie et celle des autres.

Bises du soir,

Chris d'Ego a dit…

@sof: je pense qu'il faut, si possible, éviter Oxford Street et privilégier les magasins dans le quartier de Covent Garden. Moins de monde, et quartier bien plus joli.

@kriss: cool d'avoir ta visite!

@marie-alix: merci de ta visite et ton petit mot. Je suis très attachée à parler de la trentaine avec sincérité et positivisme! Je m'en vais de ce pas sur ton blog!

Chris d'Ego a dit…

@soinny: merci de ta visite. Il est clair que, comme beaucoup de français, je suis tombée sous le charme de NY, une ville si énergique, si fun, si riche en nouveautés mais il faut aussi donner beaucoup de soi pour y vivre bien. Pour moi, Londres reste moins artificielle que NY, plus relax...avec la possibilité de s'installer dans un café sans qu'on se sente agressée par un serveur qui vit au tip, sans qu'on soit dérangé par des nanas qui hurlent à la place de parler à propos de leurs fringues, de leur poids ou de leur dernier coup. J'ai donc beaucoup apprécié Londres pour ça!

chris-azur a dit…

j'adore londres, j'espère y aller cette année, mon quartier fétiche reste Candemn Town....et Nothing Hill of course, en tout cas ton shopping m'a donné envie...

soinnyc a dit…

je réviserai peut être mon jugement alors!!!Il faut que j'y retourne pour voir...Ca fait 5 mois que je suis à NY et je n'ai pas trouvé le superficiel...Tu me donnes à réfléchir, c'est un sacré débat en tous cas! :)

Chris d'Ego a dit…

@chris: Camden Town, j'adore, c'est excentrique, une expérience hors norme!

@soinnyc: je peux vraiment te confirmer le côté superficiel à NYC, mais bien sûr il ne tient qu'à nous de bien choisir entourage et activités pour l'éviter! De ce fait, j'ai aussi fait des choix pour éviter de me retrouver avec des nanas ne parlant que fashion food money.