mardi 27 novembre 2007

Vous reprendez bien une p'tite injection de Botox?

Selon une étude récemment faite sur mon blog, vous seriez 26% à penser sérieusement avoir recours à la chirurgie esthétique, 33% à considérer la question et 2% à y avoir déjà recouru. Seules 26% des réponses donnaient un non catégorique.

Mon post devrait donc vous intéresser. Je vous propose donc de découvrir le 1er centre de Botox on the go qui a ouvert à New York dans l'Upper East Side.

Des traitements express de 30 minutes ou moins pour enlever 30ans de stress (c'est la marque SmoothMed qui l'écrit). Si on passe comme moi devant la vitrine et qu'on se dit "tiens, je diminuerais bien ces petites ridules", il n'y a qu'à pousser la porte: le centre ne prend pas de rendez-vous.


Et c'est combien cette petite gâterie? Une injection pour réduireles rides de la patte d'oie= 130$. Juste pour un oeil. Pas si cher que ça pour les Américaines qui dépensent des milliers de dollars en sacs et chaussures de luxe. C'est aussi l'équivalent de 2 bonnes bouteilles de vin au resto. Bref, c'est tout à fait accessible ici.

Par contre, j'ai un peu mes doutes sur le concept on the go, comme on irait prendre un sandwich ou un café. Une injection au Botox peut créer de sacrés hématomes...alors, à moins de prétexter une chute ou un combat de boxe, mieux vaut le faire en soirée ou à la veille d'un week-end.

Vous vous dites de toute façon qu'à 30ans, plus ou moins, vous pouvez encore attendre...

À regarder de plus près les photos du site, ce sont bien des jeunes femmes trentenaires que vous voyez. Je vous le concède: montrer des femmes plus seniors serait moins vendeur. Néanmoins, le botox est assez recommandé aux jeunes femmes, sujettes aux rides d’expression et pour lesquelles ces injections sont une prévention anti-vieillissement.

Si le sujet vous passionne, vous pouvez aussi trouver sur le net quelques articles qui seront bien moins invitants & rassurants à la pratique que ce centre & ses doctors. Le Botox est-il vraiment sans danger?

Le Botox n'est pas sans risque:


Je ne me sens pas encore très tentée par l'expérience et pour avoir vu le résultat sur certaines Américaines, je peux vous confirmer que oui, c'est visible (donc argent bien investi) et oui, cela laisse une expression figée toute lisse (bof,bof).

Et vous, que pensez-vous du Botox à 30ans?

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

Anne Corrons a dit…

le botox, laisse tomber! Moi, j'ai voté contre la chirurgie esthétique!

So' a dit…

Moi... je sais pas trop... j'ai une ride du lion qui commence à se marquer, j'en ai parlé à mon dermato (qui fait le botox) mais il me dit que c'est trop tôt!
Et c'est cher aussi! CHF 300.-- l'injection (180 EUR) et ça dure 4-5 mois.... ça laisse à réflechir... J'ai 30 ans l'année prochaine, on verra à ce moment-là!

Chris d'Ego a dit…

En plus des risques potentiels pour la santé, ce qui me fait peur c'est l'accoutumance à la longue, comme l'effet se limite à 6mois. Qui sait, dans qq années, il y aura peut-être sur le marché des produits encore plus efficaces!

Angie a dit…

Même pas à 40 ans, jamais. Je préfère être fripée que de mettre des produits douteux à l'intérieur de ma peau.

David Réguer a dit…

Bon, alors là c'est une parole de mec, si c'est pas "interdit aux hommes"... Je trouve cela affreux, mais j'ai beau l'expliquer autour de moi, à ma femme en particulier (qui n'en fait pas et n'a pas besoin d'en faire...) Elle entend d'une oreille, mais de l'autre elle pense que c'est pas mal quand même, que ça rajeunit avec "exemples lisses" à l'appui ! Je ne citerai pas les exemples. Je pense que je ne suis pas le seul, les lèvres gonflés, les traits tirés, on n'aime pas trop, nous les mecs ;-) Ce que vous "gagnez" à court terme d'un côté, de l'autre vous perdez pour longtemps votre charme.

Chris d'Ego a dit…

@angie: tout pareil, cela me fait très peur. Et le charme pour moi, s'il existe chez une personne, il reste éternel.

@david: cool d'avoir l'opinion d'une homme à ce sujet. Ce qui est dingue est que d'un côté, la femme recherche à atténuer certaines disgraces, mais de l'autre le botox en crée en figeant les expressions de facçon trop visible.